UTOPIES MONUMENTALES │ Centre Pompidou, Paris. FR │ Scénario

 » L’effet Beaubourg, la machine Beaubourg, la chose Beaubourg – comment lui donner un nom ? Énigme de cette carcasse de flux et de signes, de réseaux et de circuits (…). Avec sa fragilité (calculée ?) dissuasive de toute mentalité ou monumentalité traditionnelle, elle proclame ouvertement que notre temps ne sera plus jamais celui de la durée, que notre seule temporalité est celle du cycle accéléré et du recyclage, celle du circuit et du transit des fluides. Notre seule culture au fond, celle des hydrocarbures, celle du raffinage, du cracking, du cassage de molécules culturelles et de leur recombinaison en produit de synthèse. « 

Jean Baudrillard


Histoire │ Le Centre Pompidou fut construit en 1977 par Renzo Piano et Richard Rogers. Surnommé la machine Beaubourg, il est la réalisation physique de tout l’imaginaire d’Archigram développé la décennie précédente. Travail sur les réseaux, allusion à l’éphémère, au consommable, au jetable, à la régénération. Allégorie des flux, imaginaire du recyclage.

Notre projet en réalité virtuelle s’intitule : La Matrice Beaubourg

Concept │ Nous souhaitons réaliser un film immersif en réalité virtuelle sur le Centre Pompidou et son prolongement. Le concept majeur de ce film sera le prolongement de la structure du Centre Pompidou au-dessus des toits de Paris et à l’horizontale, ceci offrant de vastes jardins suspendus et toute une vie au-dessus des toits de Paris. Le visiteur sera immergé virtuellement dans ce grand Paris 2050, il se promènera au-dessus de Paris et découvrira comment ce grand projet futuriste a vu le jour, (investisseur, politique, ingénieur, architecte, etc), grâce à qui, grâce à quelles technologies, et comment est-il innovant du point de vue du développement durable.

© 2013 VISIBLE
© VISIBLE
© VISIBLE
© VISIBLE
© VISIBLE
© VISIBLE
© VISIBLE
© VISIBLE

© 2013 VISIBLE